Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 09:57

: Comment prévenir les traumatismes crâniens ?


Les traumatismes crâniens dont les causes sont nombreuses peuvent parfois s’accompagner d’une bosse, d’une plaie du cuir chevelu ou d’une fracture du crâne. Le cerveau est rarement blessé. Cependant, il est possible d’éviter de graves conséquences grâce à l’observance de certaines mesures de prudence par l’usager de la route.
 

  Il est important de connaître et de maîtriser le code de la route pour prévenir les traumatismes crâniens. La meilleure façon de le faire et de toujours porter un casque protecteur durant les activités comportant un risque de blessure à la tête comme la conduite de la moto ou la bicyclette, les sports de contact et les travaux de construction lourde. Dans le véhicule, ne jamais oublier le port de la ceinture de sécurité. De même, il faut éviter l’abus de l’alcool au volant. « Un verre d’alcool est suffisant. Par contre, aller à trois verres est déjà trop pour un conducteur » conseille un médecin. Le professeur Léonard Djijoho Padonou, traumatologue invite les autorités à prendre des décisions fermes. A étudier aussi les moyens financiers pour prendre en charge les blessés de la voie publique. Puisque, déclare-t-il « la plupart de ceux qui sont responsables de ces accidents n’ont pas beaucoup de moyens ». Il s’exprimait dimanche dernier sur l’émission « Portez-vous bien » de la télévision nationale qui a pour thème : les traumatismes crâniens de la voie publique. Le traumatisme crânien qui s’explique par tout choc sur le crâne survient le plus souvent lors des accidents de la route. Il peut aussi survenir par exemple lors d’une chute à moto, d’une fenêtre, et lors d’un accident sportif. Les traumatismes crâniens peuvent être graves et toute la gravité dépend de l’atteinte éventuelle du cerveau ou de ses enveloppes, les méninges. Lorsque le cerveau est secoué à l’intérieur du crâne au moment de l’impact, il peut en résulter un saignement, une déchirure des tissus et un oedème.

   Conséquences des traumatismes crâniens

   • La perte de mémoire : elle est l’une des conséquences des traumatismes crâniens. Il n’est pas rare que les personnes ayant subi ce traumatisme oublient les événements qui se sont produits juste avant, pendant ou immédiatement après l’accident. Elles pourront ne jamais se souvenir de ces événements mais, une fois rétablies, elles retrouveront presque toujours la capacité d’apprendre et de mémoriser.

    • La commotion : C’est un traumatisme au cerveau suite à un choc. La personne qui subit une commotion s’évanouit ; cette perte de connaissance peut durer de quelques secondes à quelques minutes. Par ailleurs, la personne peut aussi se sentir étourdie et perdre la vue ou l’équilibre peu après le traumatisme. Les enfants qui subissent une commotion ne pleurent pas immédiatement.

    • La contusion cérébrale : elle est une meurtrissure au cerveau. Il y a donc un saignement au cerveau qui cause un oedème. Une contusion est un traumatisme plus grave qu’une commotion. Une fracture du crâne survient lorsqu’il y a fissure de la boîte crânienne. Cette fracture est souvent une blessure plus grave. Parfois, le rebord des os fracturés peut s’enfoncer dans le cerveau et causer un saignement ou d’autres dommages. Ceci peut se produire lorsque le crâne est fracturé par un objet tranchant ou pointu. Les fractures du crâne sont plus fréquentes chez les adultes que chez les jeunes enfants parce que le crâne des jeunes enfants est plus mou et plus souple.

   • L’hématome : il se produit lorsque le traumatisme crânien provoque un saignement dans le cerveau et que le sang s’accumule et coagule. Parfois, l’hématome ne devient apparent qu’après une journée ou même plusieurs semaines. C’est pourquoi il est important d’informer le médecin si la personne blessée éprouve des sensations inhabituelles ou manifeste un comportement anormal. Même un traumatisme crânien mineur peut parfois causer un hématome, surtout chez les personnes âgées.

  En conclusion la plupart des gens peuvent se remettrent d’un traumatisme crânien. De même, bon nombre des traumatismes ne causent pas de dommages permanents. Toutefois, même un traumatisme crânien mineur peut donner des symptômes à long terme chez certaines personnes. L’attitude à adopter dans ce cas est de consulter le médecin spécialiste si les symptômes persistent.

Auteur(s) / source : Eléonore Djègui

Partager cet article

Repost 0
Published by Egbade - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Egbadé's Présentation

  • : www.egbade.com
  • www.egbade.com
  • : L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs
  • Contact

Alerte infos : Consultez les résultats des candidats au Baccalauréat 2014 sur egbade à partir de l'après-midi du vendredi 08 août 2014

02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb02wp43u6wb

 

LES RESULTATS DU BAC 2014 ICI

Recherche

pr

Archives

Egbade visites

Customized Soccer Jersey - ImageChef.com

Boni YAYI Président du Bénin

BO

Actu Vidéos

 

Les grandes réalisations Vidéo